Savoir nettoyer son nez après une septoplastie

AccueilLes choses simplesSavoir nettoyer son nez après une septoplastie

La beauté extérieure prend une place essentielle pour une personne, l’apparence physique s’harmonise à la forme du visage. Une intervention chirurgicale cache les imperfections. La septoplastie est une méthode chirurgicale visant à dévier la déformation du cloison nasale. Cette opération chirurgicale demande de nettoyer souvent son nez.

Le lavage de nez

Le sérum physiologique reste le produit idéal pour le lavage du nez, c’est une solution isotonique. Il est facile de reproduire ce sérum. Il faut prendre de l’eau tiède à 37 °C et ajouter du sel non iodé ou un peu de bicarbonate. Cette solution est à introduire à l’intérieur du nez et un mouchage avec délicatesse termine le lavage du nez. Toutes les muqueuses partiront et cela empêchera la formation des croûtes. Ce geste est simple et efficace, il est à reproduire 3 à 4 fois par jour pour chaque fosse nasale. Un objet comme le Rhino Horn facilite le lavage du nez.

La septoplastie

Le pourcentage des personnes possédants une déformation de la cloison nasale est d’environ 80 %. La septoplastie est un processus chirurgical visant à rectifier la déviation de la cloison nasale. La rhinoplastie est la pratique d’une chirurgie esthétique du nez. La septoplastie et la rhinoplastie peuvent s’effectuer dans une seule procédure chirurgicale, ce fait est nommé rhinoseptoplastie. L’opération septoplastie dure environ 30 à 40 minutes, le patient est sous anesthésie générale.

La cause de la déviation d’une cloison nasale

La déformation est dû à un fait congénital. Chaque personne possède une déformation du nez à la naissance, cela s’améliore au fil des temps. Il se peut que la déformation vienne d’un coup important porté sur le nez. Une septoplastie s’opère à cause d’une gêne fonctionnelle produit par la déviation de la cloison nasale et qui engendre un symptôme de nez bouché. Cette déformation peut conduire à un problème de respiration, elle gêne le quotidien en émettant des ronflements, en éprouvant des migraines ou des multiples affections aux sinus.

Les risques de la septoplastie

La chirurgie comme toute autre opération présente des risques, le chirurgien rassure son patient qu’une septoplastie ou une rhinoplastie indique rarement une complication. Les risques sont la sècheresse nasale, trouble de l’odorat et fistule buccaux nasale. La complication infectieuse ou abcès est un imprévu essentiel. La perforation séquellaire est une des complications importantes, la respiration émet alors un sifflement.

Les recommandations du chirurgien

Une petite douleur est ressentie après l’intervention chirurgicale, le chirurgien prescrit un calmant pour le traitement. Il est recommandé dans les 7 jours qui suivent l’opération de respirer par la bouche. Le chirurgien conseille de s’hydrater de temps en temps pour éviter une sècheresse à la gorge. Un lavage régulier des fosses nasales est conseillé pour supprimer la formation des croûtes. Le mouchage doit s’exécuter en délicatesse et il faut ouvrir la bouche en éternuant. Une activité physique comme la natation est interdite pendant 2 à 4 semaines qui suit l’intervention. La reprise de cette activité dépend de l’avis du chirurgien et de son autorisation.

Le résultat d’une septoplastie est visible au bout de 7 jours, la cicatrisation complète se perçoit en 2 mois. La respiration s’améliore après 3 à 6 mois.