logo bleu
imagescalculer-son-img-2.jpg

Comment calculer son taux de masse grasse efficacement ?

Table des matières

Déterminer avec précision son taux de masse grasse est essentiel pour évaluer sa condition physique et adapter au mieux son programme d’entraînement ou son régime alimentaire. Plusieurs méthodes existent afin d’estimer cet indice, certaines plus accessibles et faciles à réaliser chez soi que d’autres. Dans cet article, nous passerons en revue les différentes techniques de mesure du taux de masse grasse et leurs avantages respectifs.

Mensurations et plis cutanés : une méthode simple et peu coûteuse

Pour ceux qui souhaitent connaître leur taux de masse grasse sans investir dans des équipements spécifiques, la mesure des plis cutanés et des mensurations corporelles constitue une option intéressante. Cette méthode consiste à mesurer l’épaisseur des plis de graisse situés à différents endroits du corps à l’aide d’un caliper (ou pince à plis cutanés), puis à utiliser ces données pour déterminer le taux de masse grasse en se basant sur des formules prédéfinies.

Mesure des plis cutanés

Les sites les plus couramment utilisés pour la mesure des plis cutanés sont les suivants :

  • Le triceps : sur la face postérieure du bras, à mi-distance entre l’acromion et l’olécrâne;
  • L’abdomen : à environ 5 cm à côté du nombril;
  • Le suprailiaque : juste au-dessus de la crête iliaque, dans l’alignement de l’aisselle;
  • La cuisse : sur la face antérieure, à mi-distance entre la rotule et la pli inguinal.

Ces mesures doivent être réalisées avec précision, en effectuant plusieurs prises pour chaque site afin d’obtenir une moyenne. Bien que cette méthode ne soit pas aussi fiable que d’autres techniques plus sophistiquées, elle présente l’avantage d’être simple et peu coûteuse.

Mensurations corporelles

Outre les plis cutanés, il est possible d’estimer son taux de masse grasse en se basant sur des mensurations corporelles telles que le tour de taille, de hanches et de poignet. Certaines formules permettent ainsi de déterminer l’indice de masse grasse à partir de ces données, comme la formule de Deurenberg ou la formule de Gallagher.

Balance impédancemètre : une mesure accessible et rapide

Les balances à impédance sont des appareils électroniques qui permettent de mesurer le taux de masse grasse en envoyant un courant électrique à travers le corps et en analysant la résistance rencontrée par ce courant (ou impédance). Cette résistance varie en fonction de la composition corporelle, puisque les tissus adipeux conduisent moins bien l’électricité que les muscles et les os.

En se basant sur cette mesure d’impédance et sur des données telles que l’âge, le sexe et la taille de l’utilisateur, la balance à impédance est en mesure de calculer le taux de masse grasse. Si cette méthode présente l’avantage d’être rapide et facile à utiliser, elle peut toutefois manquer de précision dans certaines situations, notamment en cas de déshydratation ou d’excès d’eau dans l’organisme.

Méthodes professionnelles pour une évaluation plus précise

Pour obtenir une estimation fiable de son taux de masse grasse, il est possible de recourir à des méthodes professionnelles telles que la densitométrie, la pléthysmographie ou encore l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Ces techniques offrent généralement un niveau de précision supérieur aux méthodes mentionnées précédemment, mais nécessitent l’intervention de professionnels et peuvent être coûteuses.

Densitométrie

La densitométrie consiste à mesurer la densité corporelle, c’est-à-dire le rapport entre la masse et le volume du corps, afin d’en déduire la composition corporelle. Cette technique repose sur l’utilisation d’un appareil à rayons X à double énergie (DXA), qui permet de mesurer non seulement la masse grasse et la masse maigre, mais également la densité minérale osseuse.

Pléthysmographie

La pléthysmographie, quant à elle, mesure le volume du corps en se basant sur le déplacement d’air causé par l’immersion de l’individu dans une chambre hermétique. En combinant cette mesure de volume avec celle de la masse corporelle, il est possible de calculer la densité corporelle et, par extension, le taux de masse grasse.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L’IRM est une technique d’imagerie médicale qui permet d’obtenir des images détaillées des tissus internes du corps. En utilisant cette méthode, il est possible de visualiser directement les dépôts de graisse et d’en déduire le taux de masse grasse. Bien que très précise, cette technique est également coûteuse et moins accessible que les autres méthodes présentées dans cet article.

En somme, plusieurs techniques existent pour évaluer son taux de masse grasse, chacune présentant ses avantages et ses inconvénients. Les méthodes simples telles que la mesure des plis cutanés et des mensurations ainsi que l’utilisation d’une balance impédancemètre peuvent être réalisées à domicile, tandis que les méthodes professionnelles offrent une précision accrue au prix d’un investissement plus important en temps et en argent.

300x600
Articles relatifs