Quelle assurance emprunteur choisir ?

#

Lorsque vous décidez de souscrire à une assurance dans le cadre de votre crédit immobilier, plusieurs points importants sont à prendre en compte. Ceci permet de faire des économies d’une part, mais de bénéficier également d’une couverture qui s’adapte le mieux à vos besoins. Si vous vous demandez quelle assurance emprunteur choisir, voici les différents critères à prendre en compte.

Choisissez les bonnes garanties pour votre assurance emprunteur

Bien qu’elle soit non obligatoire, l’assurance emprunteur reste cependant la condition sine qua non pour obtenir un prêt immobilier dans un établissement bancaire. En effet, cette couverture protège la banque en cas de défaillance du souscripteur. Avant de faire votre choix, il est primordial de vérifier les garanties proposées par votre assureur. Cela permet de choisir celles qui s’adaptent le mieux à votre profil, mais aussi à vos besoins. En général, les établissements bancaires proposent plusieurs types de garanties.

En plus de la responsabilité civile professionnelle obligatoire, il existe bien d’autres garanties incontournables et également des garanties optionnelles. Nous avons entre autres :

  • la garantie invalidité
  • la garantie décès
  • l’assurance perte d’emploi.

Comme son nom l’indique, l’assurance décès protège l’assureur en cas de disparition du souscripteur. Bien qu’incontournable, cette garantie n’est pas pour autant obligatoire, au sens strictement légal. La garantie invalidité permet quant à elle de prendre en charge vos cotisations en cas d’invalidité. On retrouve dans ce cas, quatre niveaux d’invalidité qui sont définis par les assureurs.

Nous avons d’une part la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) lorsqu’il s’agit d’une invalidité à 100 % et d’autre part, l’invalidité permanente totale (IPT) qui correspond à un niveau d’invalidité de 66 %. Ensuite, on peut également constater chez l’emprunteur une invalidité permanente partielle (IPP) lorsqu’elle correspond à 33 % d’invalidité et enfin, une incapacité temporaire totale (ITT) qui empêche dans ce cas le souscripteur d’effectuer une activité rémunératrice.

Assurance individuelle ou assurance collective : laquelle choisir ?

L’assurance collective désigne en général la couverture proposée à défaut à l’emprunteur par l’établissement bancaire. Elle est en effet intégrée à votre assurance prêt immobilier lorsque votre banquier effectue la simulation de prêt.

L’assurance de groupe offre généralement une protection de base dont le montant de la prime est calculé en fonction des risques que représente l’emprunteur, notamment en matière de remboursement. Il s’agit souvent d’une couverture très onéreuse pour le souscripteur, surtout lorsque ce dernier est encore jeune. En revanche, cette formule est parfois attractive pour les personnes âgées qui présentent des risques de santé plus élevés. L’assurance de groupe peut parfois être appelée « assurance bancaire ».

Quant à l’assurance individuelle, elle correspond à la garantie souscrite par l’emprunteur auprès d’une compagnie d’assurance autre que celle de sa banque. En effet, depuis la loi Lagarde de 2010, tout demandeur de prêt immobilier à la liberté de choisir une assurance individuelle pour son prêt. Ceci permet de faire jouer le jeu de la concurrence entre les assureurs et d’offrir à l’emprunteur la possibilité de choisir parmi les offres proposées, celle qui l’avantage le plus.

Pour finir, rappelons qu’avec la loi Hamon, vous avez la possibilité de résilier votre contrat d’assurance emprunteur à tout moment sans attendre sa date d’anniversaire. Pour trouver la meilleure assurance emprunteur qui correspond à votre profil, l’une des solutions les plus rapides et les plus efficaces est de passer par un comparateur d’assurance emprunteur en ligne.

Les nouveautés